header
HOME
DE / FR Contacts
LA PAROISSE GÉNÉRALE RÉFORMÉE DE BIENNE

Qu’est-ce qu’une paroisse générale ?
Définition selon la loi bernoise sur les Eglises, art. 12, al. 1

(teneur du 23.06.1993)
Plusieurs paroisses d'une même Eglise nationale peuvent, avec l'assentiment de l'Office des affaires communales et de l'organisation du territoire, former une paroisse générale pour administrer leurs affaires communes, notamment pour gérer leurs biens et percevoir les impôts paroissiaux.

Structures de base et activités

La paroisse générale évangélique réformée de Bienne fait partie des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure et comprend deux paroisses :

  • La paroisse réformée évangélique française de Bienne, constituée le 1er janvier 2009 par la fusion des trois paroisses francophones Bienne-Madretsch, Bienne-Mâche-Boujean et Bienne-Pasquart.
  • La paroisse réformée évangélique allemande de Bienne, constituée le 1er janvier 2010 par la fusion des 4 paroisses de langue allemande : Biel-Stadt, Biel-Mett, Biel-Madretsch et Biel-Bözingen

Son territoire couvre les communes politiques de Bienne et Evilard, elle compte près de 17'000 membres, dont environ 30% de francophones.

Les autorités de la paroisse générale sont constituées de divers organes :

  • L’assemblée de paroisse, soit tous les paroissiens ayant le droit de vote inscrits dans les paroisses membres
  • Le conseil de paroisse (exécutif), constitués de 11 conseillers
    (7 germanophones, 4 francophones)
  • Diverses commissions, dont la commission des immeubles (LIKO) et la commission des finances (FIKO).


Les services de la paroisse générale comprennent :

  • L’administration centrale, responsable de la gestion administrative (personnel, comptabilité, bâtiments, etc.)
  • Le service des immeubles, responsable de l’entretien courant des immeubles et de la location des salles.

La paroisse générale soutient financièrement des institutions à caractère social de la Ville de Bienne et environs, comme par exemple le Travail de rue, l’Aide aux passants, la Cuisine populaire et le Centre Social Protestant.

Elle soutient également les œuvres d’entraide des églises protestantes de Suisse, l’EPER (Entraide Protestante Suisse), le DM (Echange et Mission) et PPP (Pain pour le Prochain)